Christine Dubourg
Evaluation et entraînement cérébral

Témoignages sur Christine Dubourg, praticienne en Neurofeedback EEGq à Libourne (33500)

Content de votre consultation d'evaluation et entraînement cérébral ?
Faites-moi votre retour !

"Je suis très contente du résultat j ai emmenée ma fille de 16 ans pour des problèmes de concentration et d'hyperactivité et j ai vu au bout de la 10ème séances des améliorations ."

Par Cloclonini

"La pratique du neurofeedback est surprenante. Me concernant, elle m'apporte beaucoup plus d'ancrage et moins de débordements émotionnels. Cela m'aide à faire face aux imprévus comme aux situations stressantes avec davantage de lucidité et moins de stress. Ma récupération physique comme énergétique change également. Mon sommeil est de bien meilleure qualité et je ressens une atténuation des tensions et douleurs musculaires. L'accompagnement de Christine est également encourageant par l'optimisme et la confiance qu'elle dégage. Elle prend le temps de fournir des explications en temps voulu sans chercher à apporter un savoir mais plutôt un enseignement à partir du ressenti de la personne. je me sens très soutenue et reconnue dans ma progression. "

Par christine

"Fibromyalgique depuis bientôt 16 ans et faisant de la plongée , le Neuro Feedback m'aide dans la concentration, a retrouver l' estime de soi, m'aide aussi à avoir des nuits plus reposantes car j'apprends a gérer mon stress. De plus Christine est une personne très humaine, elle comprend notre ressenti. J'ai hâte de voir quels progrès pour la suite du protocole."

Par Itia

"Des échecs aux compétitions de mémorisation et du golf au ball-trap, les champions de demain devront aiguiser leur esprit par le neurofeedback. Le sportif qui ignore cette technique révolutionnaire sera dépassé."

Par Dominic O’Brien, champion du monde de Memory

"Le neurofeedback est l’avenir des sports de compétition. Cela m’a aidé à me concentrer et à rester détendu malgré la pression."

Par Richard Faulds, médaille d’or aux jeux olympiques de Sydney

"Pour les maladies chroniques telles que l’épilepsie, la dépression, l’hyperactivité, les troubles de l’alimentation, les blessures du cerveau et autres maux, c’est-à-dire le type de maladies contre lesquelles la médecine conventionnelle n’excelle guère, le neurofeedback est sous maints aspects plus utile que les médicaments, avec beaucoup moins d’effets secondaires."

Par Jamie Deckoff-Jones, médecin

"(…) Quelquesoit le traitement psycho actif, on peut s’attendre à ce que le client puisse réduire la posologie d’au moins 50%* tout en retirant un meilleur effet et plus de bien être. Si le neurofeedback est pratiqué suffisamment longtemps et au moins deux fois par semaine, il arrive souvent que les clients n’aient plus besoin de leur traitement*."

Par Steve Ebright, neuropsychologue

"En 38 ans de pratique, je n’ai jamais vu aucun traitement qui parvienne à produire les résultats obtenus par le neurofeedback… J’ai vu des résultats atteints en quelques jours ou quelques semaines, qui prenaient auparavant des mois ou des années en utilisant les meilleures techniques disponibles."

Par Jack Woodward, psychiatre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.